cafedelagare
Le café de la gare

thereseesttriste
Le vrai chic Parisien - Thérèse est triste

En 1969, Bouteille veut créer un lieu nouveau qui ne soit ni théâtre, ni cabaret, ni bistrot. . Il réunit autour de lui Patrick DEWAERE, SOTHA, Catherine MITRY,Henry GUYBET, Jean-Michel HAAS, Gérard LEFEBVRE, COLUCHE et MIOU-MIOU,trouve un local Passage d'Odessa, dans le 14ème arrdt, qu'ils se mettent tous ensemble à transformer en salle de spectacle. Simultanément, ils écrivent une série de sketches réunis par le titre: "allume, j'étouffe !". Ouvert en 1970, le premier "Café-théâtre" est né. Le Café de La Gare a pour devise: "C'est moche, c'est sale, c'est dans le vent." Il connaît un succès gigantesque.

Les spectateurs paient leur entrée selon une loterie qui leur permet de payer de 0 à 30 francs, voire d'être remboursés de 1F. Les critiques dramatiques sont interdits. 2 entractes ont lieu où les comédiens font le service. Des vélos sont à la disposition de ceux qui ont raté le dernier métro. Le public est conquis et n'hésite pas à faire la queue plusieurs heures pour y entrer. "Bouteille, ç'a a été une sorte de père pour moi. Ce que je ne lui ai pas piqué, il me l'a appris...Il m'a appris l'essentiel:
les choses appartiennent à ceux qui les font. Il ne suffit pas d'avoir une idée, il faut la réaliser."

Le succès du Café de la Gare attire les "professionnels de la profession". C'est ainsi que Claude BERRI propose à Coluche le premier rôle de son deuxième film: "Le Pistonné". Les distributeurs n'accepteront pas de mettre un inconnu en tête d'affiche.
C'est Guy BEDOS qui tiendra le rôle, Coluche ayant finalement le plus petit rôle parlé du film... Revenu au Café de la Gare, Coluche a de plus en plus le désir de se faire un nom. Les disputes se multiplient. "Comédien, c'est un métier qui s'apprend à partir de soi-même. Ca a un nom de maladie: égocentrisme." Bouteille ayant déclaré: "C'est lui ou moi", Coluche comprend qu'il doit s'en aller. " J'ai eu 2 coups de pot dans ma vie: être découvert par Bouteille et surtout, être viré par Bouteille".

Mais les recettes du Café de la Gare sont toujours divisées en 9, et Coluche perçoit son écot bien que n'étant plus dans la troupe.
Il tourne dans des spots publicitaires ("ULTREX", "AJAX"...) des dramatiques pour la TV "Le canard sauvage" ou de petits rôles
dans des films: "Peau d'âne ", "Madame êtes-vous libre ?"...

L'ambiance d'un groupe à ses côtés lui manque; il réunit donc des copains autour d'un nouveau projet et monte, en Novembre 1971, la troupe du "Vrai Chic Parisien" avec Xavier Thibault, Jacques Delaporte, Philippe Bruneau, Patrice Minet, Jean-Claude d'Agostini dit "Le Boeuf", Véronique Kantor, Aline Ruat, Roland Giraud, Brigitte Roan, Claire Nadeau, Marie-Claude Herry.
Le premier spectacle du "Vrai Chic Parisien - Théâtre vulgaire" s'intitulera :"Thérèse est triste" ,spectacle de sketches, et se
produira au théâtre de l'Alliance française, Bld Raspail à Paris. L'affiche est dessinée par REISER.